Quels sont les différents KPI de l’emailing ?

kpi emailing

En envoyant des e-mailings, on souhaite souvent les évaluer, mais on ne sait pas à quels chiffres faut-il se fier. Il suffit donc de mesurer certains facteurs qui ont pour rôle de refléter sa stratégie. On a donc l’indicateur clé de performance ou KPI. Un e-mailing qui permet d’évaluer ses e-mailings avec précision. A travers notre article, vous allez donc connaître les KPIS essentiels pour suivre ses e-mailings. Pour en savoir davantage, c’est par ici.

Qu’est ce que le KPI e-mailing ?

KPI est l’abréviation du terme anglais « Key Performance Indicators » et en français l’indicateur Clé de Performance. On trouve plusieurs indicateurs et différents types de KPI que les entreprises peuvent mettre en place selon leurs objectifs. Ils peuvent être des indicateurs relatifs à la vente, à l’amélioration du chiffre d’affaires…

En effet, il est parfois difficile de suivre une opération qu’on ne peut pas mesurer, et sans mesure ce n’est pas facile de réussir et d’atteindre ses objectifs. Il faut donc commencer par définir ses objectifs puis suivre ses e-mailing à l’aide des indicateurs KPI.

Les KPIS e-mailing les plus essentiels

Parmi les indicateurs clé de performance avec lesquels on peut évaluer ses e-mailing, on a les suivants :

Le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture a pour rôle de permettre de mesurer le nombre de destinataires qui ont ouvert les emails envoyés. Et plus il est élevé, plus c’est performant. Ce taux permet donc d’évaluer :

  • Si les objets des emails sont attirants et s’ils intéressent les destinataires ;
  • il permet également de savoir si son email est directement déplacé en spam.

Le taux de rebond

Le taux de rebond permet d’évaluer si l’e-mailing envoyé a été reçu par la plupart des contacts. Et plus le taux est bas, mieux c’est. On trouve généralement la taux hard bounce, qui indique si l’adresse du destinataire n’existe pas, et le taux de soft bounce qui indique si l’adresse est temporairement indisponible, ceci explique bien que les e-mailing n’ont pas été reçus.

Le taux de clic

Le taux de clic est le moyen qui permet de mesurer la réussite de sa compagne e-mailing en général. Il affiche le pourcentage des destinataires qui ont reçu l’e-mailing, qui l’ont ouvert, l’ont lu, et même ceux qui ont cliqué sur le lien inclut dans cet email. Ainsi, ce taux doit être élevé.

Mais il faut savoir que ce taux n’est performant que dans le cas où on enverrait des liens dans l’e-mailing, puisqu’il mesure le nombre de clics.

Le taux de réactivité

Le taux de réactivité est basé également sur des clics relatifs au nombre d’ouvertures de l’email envoyé. Les destinataires peuvent ouvrir l’e-mailing, le lire, mais n’interagissent pas, ce qui engendre un taux de réactivité faible.

Pour cela, il est conseillé d’améliorer son contenu et de rédiger un texte attirant et pertinent afin de convaincre ses clients et les inciter à répondre et à interagir.

Les KPIS e-mailing pour les entreprises

Pour la bonne gestion de son entreprise, l’indicateur clé de performance « KPI » est très utile. Afin de ne pas se tremper, parmi les KPIS e-mailing pour les entreprises, on a :

Les indicateurs financiers pour mesurer la situation financière de l’entreprise, tels que le taux de rentabilité, le taux de rendement des actifs…

Les indicateurs commerciaux pour mesurer les revenus reçus grâce à sa production, on a le chiffre d’affaires et la part du marché.

Les indicateurs du RSE qui reflète la responsabilité sociale de l’entreprise pour laquelle les consommateurs s’intéressent énormément. Ces indicateurs mesurent donc la consommation d’énergie et de l’eau ainsi que l’empreinte carbone.

Enfin, les indicateurs de performance organisationnelle qui regroupent le taux d’accident, le taux de turnover… Ces taux permettent de mieux gérer les ressources humaines.