Cadencier de commande : quelle utilité ? Comment l’utiliser ?

gestion commandes

Les points de vente traditionnels ainsi que les moyennes et grandes surfaces doivent rester fréquemment en alerte concernant la gestion de leurs stocks. Pour le bon fonctionnement d’une société, il est donc indispensable de faire un suivi étroit afin d’assurer une logistique pérenne. Pour cela, le cadencier de commande est la meilleure alternative pour gérer les mouvements de stocks, les approvisionnements de marchandises, etc. Ce qui permet d’accroître son chiffre d’affaires. Il s’agit donc d’un allié incontestable dans certaines conditions d’utilisation optimale. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos de ce document.

Cadencier de commande : qu’est-ce que c’est ?

femme dans un entrepôt

Un cadencier de commande est un document de contrôle que vous pourrez utiliser pour gérer vos produits en stock. Et ceci, en vue d’une éventuelle comptabilisation. Il sert à déterminer le rythme d’approvisionnement du stock ainsi que la cadence comme son nom l’indique.

Par ailleurs, le gestionnaire de stock peut aussi l’utiliser pour calculer sur une période donnée, le volume des ventes réalisées. Ceci, afin de conduire l’approvisionnement et de faire une prévention d’un sur-stockage ou une rupture de stock. Ce sont des situations qui nuisent malheureusement aux économies de la société.

Comment est organisé ce document ?

Organisé sous forme d’un tableau, ce document rassemble différentes informations concernant divers articles. Vous aurez donc droit à des informations commerciales comme la fréquence de commande, le nom des fournisseurs, la période de livraison.

Il en est de même pour les informations concernant les marchandises comme le total des ventes réalisées, le stock disponible, la quantité de marchandises à commander, etc. En effet, avec un fonctionnement très simple, ce logiciel est maintenant informatisé.

Utilité du cadencier de commande

Un cadencier de commande est très utile quand il est utilisé à bon escient. En faisant la promotion des clients à l’endroit de l’entreprise, ce logiciel assure l’augmentation du taux de service client. Pour cette même vision, il favorise la réduction des pertes provenant du déficit de stock.

À lire également :   Qu'est-ce que le mapping marketing ?

Par ailleurs, il favorise l’amélioration du flux de trésorerie grâce à une grande rotation de stock. Ce qui permet une tournée continue de l’argent gagné. En outre, cet outil permet de réduire les achats d’urgence et les frais de transport pour une meilleure planification.

Procédures à suivre pour la mise en place d’un système de gestion de stockage

contrôle de l'inventaire

Deux étapes sont à suivre pour la mise en place d’un système de gestion de stockage. Il s’agit de l’insertion et l’organisation des informations ainsi que la réalisation d’inventaire de vente.

L’insertion et l’organisation des informations

Grâce à cette étape, vous pourrez avoir une vision plus claire de votre catalogue de produits. Pour cela, éliminez les désignations répétées d’articles ainsi que les éléments que vous ne vendez plus. Procédez ensuite à un classement en groupe ou en famille. En fonction du type d’accessoires et des conditionnements de rangement, vous pourrez disposer les accessoires en 3 catégories.

Les produits à forte rotation

Tout au long de l’année, ces équipements ont, semaine après semaine, un taux constant de vente. Ainsi, pour un réapprovisionnement, six commandes sont au moins effectuées par année.

Les produits de saisons

Ces articles n’ont pas de niveau constant de vente. Cependant, au fil des saisons, leur rotation de ventes peut diminuer ou augmenter. Sur anticipation de l’évolution de la demande, les achats se font en fonction des besoins mois après mois.

Les produits spéciaux

Il s’agit des produits qui sont commandés quand quelqu’un passe une commande. Pas besoin donc de détenir un stock théorique. Ceci, à cause de l’incertitude relative à leur écoulement.

La réalisation de l’inventaire de vente

Deux facteurs sont à prendre en compte pour favoriser la disponibilité du produit à une période donnée pour l’acheteur. Il s’agit du délai de livraison et de la fréquence d’achat.

Le délai de livraison

Le cadencier de commande fait la présentation d’un certain nombre de données. Ces dernières concernent l’historique de livraison de stock de chaque fournisseur. Ceci vous permet de connaître le temps qu’il faut pour que votre produit soit proposé aux personnes intéressées.

La fréquence d’achat

Le document de commande délivre, pour chaque produit, un historique des achats. Ceci vous permettra de déterminer le temps moyen nécessaire pour l’écoulement d’un stock initial. Vous pouvez ainsi décider de la fréquence de vos commandes en tenant compte de la rotation des équipements, des capacités de l’entrepôt et des coûts qui y sont associés.

À lire également :   Quels sont les différents KPI de l'emailing ?

En outre, il vous permet de déterminer les points de réapprovisionnement. Pour avoir un meilleur contrôle de stockage, il est important de bien réfléchir au taux de stock maximum des produits saisonniers. Vous pourrez ainsi éviter les frais supplémentaires de stockage générés par les excédents de marchandises.

Le cadencier est-il efficace ?

En garantissant une meilleure optimisation des approvisionnements et de stocks, ce logiciel de commande prouve pleinement son efficacité. Lorsqu’il est établi de manière rigoureuse, cet outil joue donc un rôle primordial dans la gestion optimale des stocks d’une société.

Pour assurer sa fiabilité continue, le cadencier de commande ne doit donc subir aucune omission ni modification de chiffres, et surtout pas d’oubli d’enregistrements. Il se doit donc d’être constamment à jour.

Comment créer un cadencier de vente ?

Six étapes sont essentielles à la création d’un cadencier de vente. Au prime abord, vous devez déterminer le profil de votre client idéal (PCI). Ensuite, vous aurez à faire le choix de votre méthode de communication. Pour cela, vous devez déterminer le moyen de communication le plus utilisé par votre PCI. Procédez ensuite à une détermination du nombre de points de contact puis la durée de la cadence.

Ceci étant fait, vous devez susciter l’intérêt de votre prospect en le sensibilisant afin de l’emmener à se convertir en client. Pour mesurer l’efficacité de votre cadence, vous devez faire un test continu en envoyant des messages fréquents à vos prospects. Cependant, afin de détecter toute fuite dans votre cadence, il est conseillé de procéder périodiquement à sa vérification.

En définitive, le cadencier de commande est un outil qui vous permet d’assurer la gestion de l’état de vos produits en stock. Ceci, afin de pouvoir les comptabiliser au moment opportun. Pour être efficace, cet outil doit être utilisé de façon rigoureuse et doit être quotidiennement à jour.

Amandine Carpentier

Partagez