Quel est le temps légal de travail en Europe ?

temps de travail en Europe

La limitation du temps de travail est l’une des réglementations les plus importantes du droit de travail qui visent le bon fonctionnement des relations entre l’employé et l’employeur. La durée exacte autorisée varie selon les pays et elle peut être imposée par la législation. En Europe, le temps de travail requis par l’employé est désigné par l’Union européenne. Que vous soyez employé ou employeur, il est important de connaître les différentes réglementations qui régissent le droit du travail en Europe.

La réglementation du temps de travail en Europe

Les pays membres de l’Union européenne sont régis par des normes concernant les horaires de travail. La durée journalière et hebdomadaire, les congés et les temps de pause sont déterminés par la Commission européenne et le droit du travail. Selon la réglementation, les heures de travail hebdomadaires d’un travailleur de jour ne doivent pas dépasser les 48 heures, en incluant les heures supplémentaires. Les travailleurs de nuit ont quant à eux un volume horaire journalier de 8 heures maximum. Lorsque les heures de travail journalier dépassent les 6 heures, une pause doit être accordée à l’employé (de jour comme de nuit) et qui sera déterminée par la législation nationale. Les repos hebdomadaires ou les week-ends sont aussi réglementés par l’UE qui stipule que les heures de travail doivent être interrompues par un arrêt hebdomadaire d’au moins 24 heures sur une période de 2 semaines. Tandis que le congé annuel est fixé à au moins 4 semainesde congé payé. En général, ces réglementations sont appliquées dans tous les secteurs, mais des exceptions sont autorisées dans les secteurs qui doivent assurer une prestation continue comme :

  • Les services de la santé : hôpitaux, cliniques, dispensaires, etc.
  • Les services de protection civile et de lutte contre les incendies ;
  • Le secteur agricole ;
  • Les secteurs qui ne peuvent interrompre leurs activités pour des raisons techniques.
À lire également :   Quelle est la meilleure école de cinéma à Angers ?

Est-ce que tous les pays en Europe ont le même temps de travail ?

Bien que l’UE assure une norme de travail vis-à-vis de l’employeur au sein de l’union, chaque pays détient de même le contrôle sur une partie du droit du travail appliqué dans son territoire. Certains pays ont moins d’heures de travail que ce qui est demandé par l’UE d’autant plus que les contrats de travail diffèrent d’un pays à l’autre, notamment lorsqu’il s’agit de contrat à mi-temps. En France, un employé à mi-temps doit accomplir 23.7 heures de travailhebdomadaire. Alors qu’en Allemagne, le travail à temps partiel comporte un volume horaire de 19 heures hebdomadaires. Les horaires de travail sont donc flexibles d’un pays à l’autre. Puisque la Commission européenne n’impose pas des horaires minimaux, l’essentiel est de s’assurer que le volume horaire fixé ne soit pas dépassé. Voici donc le temps de travail pour quelques pays européens :

France

Le temps de travail légal est de 35 heures hebdomadaires avec possibilité d’heures supplémentaires. La journée de travail est fixée à un maximum de 10 heures.

La Suisse

La loi suisse prévoit un temps de travail qui varie entre 45 et 50 heures par semaine ! Mais avec les accords collectifs, le temps moyen d’un travailleur en Suisse est de 42 heures hebdomadaires.

Le Portugal

La durée journalière de travail au Portugal est de 8 heures avec un volume horaire hebdomadaire de 40 heures au maximum.

Quel pays a le temps de travail le plus important en Europe ?

Établir une comparaison des heures de travail entre les pays européens n’est pas tout à fait juste. Chaque pays a des réglementations spécifiques. Ceci dit, il est possible de calculer une moyenne de la durée annuelle de travail entre les salariés et les indépendants. Selon cette moyenne, la Grèce est classée première avec un volume horaire de plus de 2000 heures de travail par an pour un employé, ce qui revient à 41 heures de travail hebdomadaire. En bas du classement, on trouve la Bulgarie avec 35.41 heures de travail hebdomadaire, soit environ 1700 heures annuelles. Le classement se présente ainsi :

  • Plus de 2000 heures annuelles : Grèce, Belgique, Pologne, Malte ;
  • 2000 heures annuelles : Roumanie, République Tchèque, Chypre, Hongrie, Slovaquie, Autriche ;
  • Moins de 2000 heures annuelles : Lettonie, Slovénie, Luxembourg, Irlande, Allemagne, Croatie ;
  • Entre 1800 et 1900 heures annuelles : Italie, Danemark, Estonie, France, Lituanie ;
  • Environ 1700 heures annuelles : Bulgarie, Espagne, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni.
À lire également :   Comment mener un entretien d'embauche ?

Amandine Carpentier

Partagez